jeudi, octobre 6

Excursion...

Bonjour de Tallinn! c’est la capitale d’Estonie. C’est mon premier voyage dans les pays baltiques. Le climat est cool, environ 18 degrés. Je suis arrivé hier matin avec le groupe de frontrunners. À la veille du congrès de la Fédération Mondiale des Sourds (WFD) à Helsinki, nous pouvons libérer deux jours. Nous avons choisi comme destination à Tallinn, une heure et demi en bateau. Durant ce séjour, je fais des connaissances sympas avec les frontrunnier-e-s. Ils viennent de tous les coins du monde entier : Amanda de la Nouvelle-Zélande, Katrina de Syndey-Australie, Gordon d’Écosse mais vit actuellement à Prague, Ronan d’Irlande, Philip de Belgique, Tomas de Danemark, Sigrit de Norvège, Minna de Finlande, Sarah et Jerry d’USA et Christophe de France. Ils viennent de passer trois semaines à Castberggård. Ils ont l'air bien s'armer. Hé, je suis venu en vélo, je pense que je suis le dernier du Tour de France (rire).


À Tallinn, nous avons visité la vieille ville, le rempart du château en partie ruiné et renové, le musée exposant des tableaux, des armuries… L’église luthérienne est située à proximité de la cathédrale orthodoxe. Or celle-ci est beaucoup plus iconclastique et très décroée. J’ai même allumé la bougie car j’en ai besoin. Ma pensée s'adressait particulièrement à ma chère famille, à mes chers amis et enfin passer un bon déroulement au Frontrunners.À ma grande surprise, la ville de Tallinn est si bien développée que je ne le pensais... Ca se voit grâce à l’adhésion à l’Europe depuis 2004, bien sûr grâce aux aides de développement de l’Union Européenne. Tallinn reste surtout marquée de l’héritage communiste et de l’indépendance du 20 août 1991. J’ai remarqué beaucoup de beauté et d’art au niveau architectural. Le qualité de vie est bonne. J’ai envie de faire pleins d’achat comme l’ambre, le tablier vraiment mignon pour offrir à ceux qui m’ont pu contribuer mon voyage, mais sachant mon porte monnaie est très petit. Malgré cela encore, c'est dur de ne pas être au côté de mon jojo et mes enfants. Ils me manquent tellement, si je pense à eux, j’ai envie de pleurer. Bon, on sait que c'est difficile à supporter mais la vie continue or ce n’est pas possible de vivre sans eux et sans monnaie mais bon ce n’est que pour trois mois... On doit avancer comme les jours n’arrêtent pas de se lever et de se coucher.
Rencontre inattendu au “jardin des plantes”, un sourd de tallinn nous a repéré que nous avons signé. Pi culture sourde, “Deaf? Yes!” on a échangé pendant une bonne vingtaine minutes ; il explique les côtés négatifs et positifs sur l'évolution de l'Estonie : la démocratie par rapport au communisme : depuis l’indépendance de 1991, les prix flambent. Auparavant les moyens de transport étant peu cher, les sourds mobilisaient beaucoup, pouvaient se rencontrer très souvent ; mais au niveau de l’éducation, le communisme limitait les intellectuels, il bloquait autour du continent de l’URSS. Cet homme sympathique fait du basket au club sourd d’Estonie, d’où les clubs se disputent entre les pays voisins comme Lituanie, la Lettonie, la Pologne, l’Allemagne, la république tchèque... Concernant la maison des sourds en Estonie, une seule maison existe à Tallinn. La population compte 1 000 000 âmes. La gastronomie est vraiment délicieuse, on mange un peu de tout, les vitamines en sont très riches.Côté positive. J'ai beaucoup découvert les lieux différents au Danemark par rapport mes habitudes en France : Billund, Vejle, Castberggård. La tradition et la modernité sont dominants, d'où l'agriculture et les éoliennes. L’aéroport de Copenhague est ultra moderne et gigantesque, par contre l’aéroport d’Helsinki est plus petit mais beau-ti-ful finement miroirré! Minna dit que c est le plus beau de l’Europe. À ma première vue, la capitale finandaise Helsinki ressemble plutôt "new-york russe", nous hébergons à l’hôtel, vieux d’environ 90 ans. En effet, ce n est pas important. Déjà, on peut dire qu’il est bien placé au coeur de la capitale. Au fil des journées et des soirées, Helsinki devient la lumière dans l'esprit des touristes. Les gens du nord sont froids mais très symathiques. Il faut bien les reconnaître. Je continuerai à écrire sur le congrès de WFD. Kenavo!

1 Comments:

Blogger CrotteDeNez said...

Salut toi, la force de Toulouse.

Je viens de voir ton blog, joli le programme! J'aimerais tant etre avec vous...
J'espere que tu reviendras fort et rempli de bons projets.
Je serai la pour te soutenir!
J'espere que Helsinki t'a beaucoup plu, parce que moi, j'ai ADORE la ville et le pays.
T'as vu un peu le "the light house" ??? C'est a tomber par terre!!! J'aimerais bien qu'il y en ait une comme ca en France....

Bref, tu me raconteras ce que tu as appris!

Courage.

Et dis bonjour a ceux que je connais, c'est a dire Christophe et Ronan (il etait au DFCE 3)...

ENORMES BISOUS!!!

Julia

8:08 AM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home